Lutte au crime

Sécurité publique Canada exerce un leadership en matière de politiques fédérales, assure une coordination et offre un soutien aux programmes en ce qui concerne de nombreuses activités liées à la prévention du crime, à l'application de la loi et à la réadaptation des criminels. Le but est de réduire le crime en collaborant avec les partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux à la conception et à l'exécution de programmes nationaux qui sont propres aux régions et aux collectivités et adaptés à ces dernières. Les programmes exécutés dans le cadre de ces partenariats contribuent à fournir les outils, l'éducation et le soutien nécessaires pour réduire, combattre et prévenir la criminalité au Canada.

Services de police

Sécurité publique Canada collabore avec ses partenaires nationaux et internationaux dans les domaines des politiques, de la législation, des stratégies et de la recherche. Par le truchement de ces partenariats, Sécurité publique Canada dirige et coordonne les efforts de lutte au crime.

Services de police autochtones

Sécurité publique Canada prodigue des conseils généraux en matière de politiques relativement aux questions de police, de sécurité publique et de justice des Autochtones. Le Ministère s'associe aux provinces, aux territoires et aux collectivités dans le but de soutenir la prestation de services de police professionnels, exclusifs et adaptés.

Prévention du crime

Sécurité publique Canada exerce un leadership national en matière de pratiques efficaces et efficientes pour prévenir et réduire la criminalité. Le Ministère fournit des outils, des ressources de connaissances et un soutien aux collectivités petites et grandes dans l'ensemble du pays afin qu'elles puissent intervenir et réduire les facteurs liés au comportement criminel.

Services correctionnels

Sécurité publique Canada est chargé d'élaborer des lois et des politiques régissant les affaires correctionnelles, de mettre en œuvre des méthodes novatrices de justice réparatrice et de procurer le savoir-faire et les ressources scientifiques aux spécialistes correctionnels. Le Ministère travaille conjointement avec d'autres ministères et organismes fédéraux, y compris Justice Canada, Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada, Citoyenneté et Immigration Canada et Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, ainsi que les autorités correctionnelles et de la libération conditionnelle à l'échelle fédérale et provinciale.

Crime organisé

Le rôle de Sécurité publique Canada dans la lutte contre le crime organisé consiste à élaborer des politiques et à faire la coordination. Il rassemble les organismes d'application de la loi avec des partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux pour élaborer des stratégies et des politiques unifiées assurant un lien direct entre les organismes chargés de l'application de la loi et les décisionnaires gouvernementaux. Sécurité publique Canada assure également un haut niveau de coordination des politiques avec les partenaires internationaux.

Drogues illicites

Sécurité publique Canada travaille en étroite collaboration avec d'autres ministères et agences pour s'attaquer aux problèmes liés aux drogues illicites. Sécurité publique Canada continue aussi de collaborer avec ses homologues provinciaux, territoriaux et municipaux du domaine de l'application de la loi afin de diminuer l'offre et la demande de drogues illicites.

La contrebande de tabac

Sécurité publique Canada continue de s'attaquer au problème du tabac de contrebande au niveau national en collaborant avec les gouvernements provinciaux et les services de police, les communautés autochtones et les intervenants de l'industrie. Sécurité publique Canada offre un soutien et assure un leadership dans l'élaboration de politiques, de programmes, de lois et de règlements qui permettent de perturber et de réduire le commerce du tabac de contrebande.

L'exploitation sexuelle des enfants sur Internet

Sécurité publique Canada appuie l'élaboration de stratégies, de programmes et de projets visant à lutter contre l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet grâce au leadership, la collaboration et le financement. De plus, le soutien à la recherche, à l'évaluation et à la formation est offert aux organisations qui dirigent ces programmes et projets.

La traite des personnes

Les efforts déployés par Sécurité publique Canada pour lutter contre la traite de personnes sont guidés par le Protocole des Nations Unies visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants. Grâce à une approche à quatre piliers, le gouvernement vise à prévenir la traite, à protéger les victimes, à traduire les auteurs de ces actes devant la justice et à établir des partenariats nationaux et internationaux.

Le passage des clandestins

Sécurité publique Canada s'est engagée à sévir contre le passage des clandestins et les autres abus du système d'immigration canadien. En vertu de la Loi visant à protéger le système d'immigration du Canada, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile peut désigner comme irrégulière l'arrivée d'un groupe de personnes au Canada, et assujettir les personnes impliquées aux mesures prévues par la Loi. Ces mesures font en sorte que les agents puissent plus facilement enquêter sur les migrants irréguliers, les passeurs de clandestins et les personnes qui assurent leur transport.

La criminalité à main armée et armes à feu

L'Initiative sur les investissements dans la lutte contre l'utilisation d'armes à feu à des fins criminelles (ILUAFFC), établie en 2004, visait à améliorer la collecte, l'analyse et la communication à l'échelon national de données et de renseignements sur les armes à feu afin de renforcer la capacité des organismes d'application de la loi à lutter contre la criminalité mettant en jeu des armes à feu et contre la circulation illicite des armes à feu. Elle agit à titre d'initiative fédérale horizontale à laquelle participent le ministère canadien de la Sécurité publique et les organismes du portefeuille de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), du Service canadien de renseignements criminels (SCRC) et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

En tant que partenaire de l'Initiative sur les ILUAFFC, le rôle du ministère canadien de la Sécurité publique consiste à prodiguer des conseils au ministre et à effectuer des recherches à l'appui de l'élaboration d'approches et de stratégies relatives aux politiques et aux opérations.

Comité consultatif canadien sur les armes à feu

Le but du Comité, qui a d’abord été mis sur pied en 2006, est d’offrir des conseils sur les mesures visant à réformer les politiques, les lois et les règlements sur les armes à feu au Canada afin d’assurer un régime à jour sur les armes à feu qui assurera la sécurité des Canadiens.

Date de modification :